Les Channels de Mademoiselle

Marie-Eve Proteau travaille avec des matériaux hors norme qui abolissent la distinction entre le pictural et le sculptural. Elle récupère d’anciens téléviseurs et leur redonne vie en tant que support d’une représentation à jamais figée. Une iconographie féminine trouble habite les toiles-objets sous forme de portraits surréalistes ou les émotions sont puisées dans la complexité de la relation à l’autre; l’attente, l’obsession, le secret, la domination. Les rendus plastiques sont léchés en contradiction avec des sous-entendus picturaux plus tendus et inquiétants. Bachelière en arts plastiques de l’Université Laval, ses oeuvres furent présentées au Québec, au Canada et au Japon.

Retour aux artistes

Autres artistes