C’est à l’âge de 16 ans qu’Alexandre découvre le plaisir de la photographie. À l’époque,
il participe à une tournée européenne comme saxophoniste; il cherche sa voix à travers la
musique, mais c’est la photographie qui le happe de plein fouet.

Autodidacte, il collectionne les appareils et les livres. Il est fasciné par la technique, la
lumière, la composition. Il veut tout comprendre, tout découvrir. Il va toujours plus loin,
plonge au coeur de sa créativité et découvre un art qui ne cesse de l’émerveiller.
En 2007, il se lance dans le monde professionnel. Toujours amoureux de la musique, il
photographie des artistes pendant les FrancoFolies à titre de pigiste pour Flashquébec.info et HNR Média.

Il y fait la rencontre d’un des photographes officiel de Spectra qui le prend sous son aile
et en fait son assistant. À ses côtés, il photographie plus d’une centaine de spectacles et
d’artistes de renommée internationale, tant aux FrancoFolies qu’au Festival de Jazz de
Montréal.

En parallèle, Alexandre poursuit sa quête et explore le monde des cowboys pendant le
festival western de St-Tite. Ses photos, présentées dans le cadre de l’exposition « La face
cachée des cowboys », pénètrent l’âme du rodéo et de ses artisans.
En 2009, il devient le photographe officiel pour le festival M pour Montréal ainsi que
pour le Gala Gamiq.

Au-delà de la technique, il y a les rencontres, il y a les gens. Et ce sont eux qui
passionnent Alexandre Bédard. Qu’ils soient artistes, cowboys, enfants ou mères de
familles, le photographe veut faire sortir le meilleur de chacun d’eux.

« Une photo, c’est la pérennité, c’est le souvenir. C’est en voyant une photo de mes
grands-parents à 20 ans que j’ai réalisé qu’ils avaient existé avant d’être les vieillards que
j’ai toujours connus. La photo, c’est un moment de vie qu’on n’oubliera jamais. »

Retour aux artistes

Autres artistes