Warning: Illegal string offset 'orderby' in /home/content/74/3758574/html/decovermag/v2/wp-content/plugins/custom-taxonomy-sort/custom-taxonomy-sort.php on line 329

Warning: Illegal string offset 'orderby' in /home/content/74/3758574/html/decovermag/v2/wp-content/plugins/custom-taxonomy-sort/custom-taxonomy-sort.php on line 330
class="post-3611 post type-post status-publish format-standard hentry category-interviews tag-chartrand tag-comics tag-critique tag-gravure tag-illustration-2 tag-katherine tag-mathieu tag-politique tag-rowan tag-serigraphie-2 tag-societe tag-uqam instock">

Publié le 24-01-2014

 

Fuck la chair par Mathieu Chartrand

Fuck la chair par Mathieu Chartrand

Par Katherine Rowan

L’art de Mathieu Chartrand est un art qui s’engage à dénoncer les différents problèmes de notre société.  À travers ses dessins Chartrand aspire à mettre de l’ordre dans le monde désordonné dans lequel on vit. Ses dessins sont remplis d’histoires qui font réfléchir sur des sujets tels que l’anorexie, l’immigration et le désordre social. Il trace des liens avec différents sujets tout en sortant du contexte traditionnel. Par exemple dans son dessin ‘Fuck la chair’ il représente des liens entre des sujets qui sont plus semblables que dissimilaires tels que le tatouage et la chirurgie plastique. Sa technique est influencé par des artistes comme Albretch Dürer qui l’inspire à exceller l’art détailler du dessin et de la gravure.

Le résultat est un art qui est très personnel et qui réussit à atteindre des gens qui pensent selon les mêmes politiques. Chartrand est un artiste émergent qui capte bien les problèmes sociaux et qui illustre merveilleusement le désordre social.  L’art de Chartrand est captivant, car chaque illustration rassemble différentes histoires qui choquent et qui font penser.

Katherine Rowan : Comment as-tu commencé à t’intéresser au dessin?

Mathieu Chartrand : J’ai toujours dessiné, je n’ai aucun souvenir qui ne sont pas reliés au dessin. J’ai toujours été intéressé par l’univers du dessin et c’est pourquoi depuis mon tout jeune âge je sais que c’est la voie que je veux poursuivre. Quand j’étudiai à l’UQAM, j’ai exploré différentes méthodes d’art comme la sculpture, mais je reviens toujours au dessin et à la sérigraphie.

KR : Quelle est la source d’inspiration au centre de ton art?

MC : Ce que j’exprime en dessinant (mon inspiration), c’est mon incapacité à trouver du sens dans notre monde. Je traduis en image mon incompréhension face à la surcharge d’informations dans laquelle nous sommes submergés, face à l’aliénation. Je ne fais que du dessin, rien de plus, et il me serait impossible d’être honnête avec moi-même si je ne travaillais pas sur les choses qui sont le plus à redresser dans notre société. Je crois que c’est plus ou moins ça l’essence de mon œuvre. Je ne suis ni révolutionnaire, ni apathique, mais je m’exprime sur les thèmes qui me tracassent et que je ne comprends pas toujours (affamé vs. obésité, riche vs. démunis, drogué vs. Déprimé vs. Schizophrène, réalité vs. Représentation du réel, l’économie sans la mondialisation)

Face à l'horreur par Mathieu Chartrand

Face à l’horreur par Mathieu Chartrand

KR : Quel est le message que tu cherches à transmettre à travers tes illustrations?

MC : Le message dépend toujours des projets sur lesquels je travaille. Si c’est un projet personnel, le message va être beaucoup plus proche de ce qui m’intéresse.  Par exemple, je dessine souvent sur le malaise social entourant les maladies mentales et la paranoïa.  Je m’inspire aussi beaucoup de la place de la politique de gauche dans notre société.

KR : Quels sont tes mots préférés pour décrire ton style?

MC : Thématique noire, trash, politique, cartoon comics et gravure.

KR : As-tu un processus de création précis?

MC : La partie créative va toujours assez vite, une fois que j’ai une idée en tête je commence à faire de la recherche et à lire sur le sujet.  Je commence par placer mes éléments à la mine, et ensuite, je passe à l’étape d’encré le dessin. Je passe beaucoup de temps à développer les détails, car c’est vraiment important pour moi de bien amplifier chaque parties de mes dessins. C’est un travail qui est très minutieux et qui me demande beaucoup de temps.  Ma partie préférée est la dernière, soit de finir l’œuvre, c’est toujours le fun de voir le produit final, surtout quand j’ai réussi à exprimer mes sentiments exactement comme je le voulais.

KR : Quelle est l’importance de la liberté artistique pour toi?

MC : C’est super important pour moi, car ça me donne la liberté de créer par moi-même et pour moi-même.  J’aspire à créer sans nécessairement suivre les lois du marché.  Ce qui est important pour moi, c’est d’être capable de rejoindre du monde qui pense comme moi et d’éclairer sur les problèmes sociaux. Pour moi être libre et de ne pas avoir à m’adapter aux tendances est super important, car ça me permet de scruter mes propres inspirations.

KR : Quels sont les outils dont tu ne peux te passer pour crééer?

MC : J’utilise surtout des crayons et des stylos à pointe fine, car ils qui me permettent de travailler sur les petits détails. Je me sers de différentes plumes et pinceaux ainsi que de l’encre de chine. Je numérise toujours mes images et j’utilise photoshop, car ça me permet d’ajouter des teintes de gris à mes dessins.

KR : Quels projets occupent ton temps présentement?

MC : Je travailles sur différents contrats d’illustrations. Par exemple, je fais les illustrations pour le livre d’Alain Denault sur les paradis fiscaux. Cette collaboration est intéressante, car c’est un sujet qui ne m’est pas familier, mais qui est important d’éclairer, car l’enrichissement des puissants au détriment du bien commun est une escroquerie déplorable. Je finis une affiche que j’ai nommé ‘Fuck la mondialisation’. J’ai aussi commencé à m’impliquer avec la Coop Coup D’Griffe qui est une coopération artistique qui me permet de mettre mes ressources en commun avec d’autres artistes et musiciens. Pour la Coop Coup D’Griffe je fais surtout des affiches pour différents concerts et la couverture pour des albums.

KR : Nomme moi un mot qui caractérise bien ton art?

MC : Obstiné

 

Vous pouvez voir d’autres oeuvres de Mathieu Chartrand à son site web: mathieuchartrand.com


Warning: Illegal string offset 'orderby' in /home/content/74/3758574/html/decovermag/v2/wp-content/plugins/custom-taxonomy-sort/custom-taxonomy-sort.php on line 329

Warning: Illegal string offset 'orderby' in /home/content/74/3758574/html/decovermag/v2/wp-content/plugins/custom-taxonomy-sort/custom-taxonomy-sort.php on line 330

Consultez d'autres Interviews